**Event ; (événements)**

♘ En 2014 et 2016 le Collectif XXY a mis en place deux cartes blanches au Théâtre Massenet à Lille.

 

Petites formes présentées en 2016 : "Le Madisoning" d'Amélie Poirier, "Elle vogue sur Biba" d'Eve Bigontina, "Die Verwandlung" de Sophie Mayeux, "Les Conversations imaginaires" de Clemmie Wonder, "Le Bourreau des coeurs" (film de danse) de Sophie Mayeux, "Plubel" de Fabritia d'Intino et Clémentine Vanlerberghe, "Je ne suis pas un standard" de Perrine Wanegue suivi d'un concert de Dykes Sbire.

 

Autres événements antérieurs :

Carte Blanche 2014 au Collectif XXY

 

Du 11 au 16 février 2014 le Collectif XXY a pris possession du Théâtre Massenet à Lille et a proposé des workshops "Performance post-porn" et Danse-Voguing, des soirées spéciales de projections post-porn, de petites formes, un bal voguing ainsi qu'une soirée réunissant des théoriciennes du sport et du genre, des étudiantes en STAPS, des artistes et des gymnastes.

En collaboration avec la Galerie la Secu et le Cinéma l'Univers.

On s'est bien amusé !

 

 

♡ "Ste Jeanne de la Décentralisation"

 

Créé en mai 2013 pour le Festival Riad à Dunkerque (avec la contrainte de présenter une forme de 20 minutes maximum ayant pour thématique "Capital Culture"), Amélie Poirier & Audrey Robin -alias Françoise & Geneviève- se lancent dans une vraie/fausse visite guidée ayant pour objet la figure exemplaire que représente Jeanne Laurent et pour problématique : « De la quévaise bretonne, au placard en passant par le régime de Vichy et la Décentralisation théâtrale : Jeanne Laurent notre sainte de la Décentralisation ».

Cette petite forme a ensuite été à nouveau présentée : à Avignon pour le lancement des 4 saisons de l'association H/F, à la Gare St Sauveur à Lille pour la Journée des Femmes et à la Galerie la Secu dans le cadre d'une carte blanche au Collectif XXY. Plus d'infos !

"A Curly Girl"

 

En avril 2015, Amélie Poirier crée une courte pièce sur glace pour 7 patineuses synchronisées du Skate Hainaut Valenciennes Club/Les Chrysalides dans le cadre d'un Contrat Local d'Education Artistique sur l'agglomération de Valenciennes. En avril 2016, Amélie Poirier reprend ce projet pour le Festival de l'Entorse avec le club de patinage de Wasquehal.

 

"Dans A Curly Girl, j'ai voulu travailler sur une vision onirique du dédoublement. Ainsi toutes les patineuses interprètent une seule et même patineuse. Ce cauchemar débute par une chute qui symbolise pour moi dès le départ l'échec de la patineuse et induit de fait une tension chez elle comme chez les spectateurs. C'est cet état de tension présent lorsque nous voyons quelqu'un évoluer sur glace avec la peur qu'il ou elle ne tombe que j'ai tenté de déjouer en le mettant ouvertement en scène. Je me suis également amusée avec les patineuses synchronisées, à travailler à « contre sens » de leurs habitudes : les mouvements sont ici ralentis, solitaires -non attachés- mais nécessitent néanmoins une gestion parfaite de l'espace propre au travail de synchronisme ".

Amélie Poirier

 

"Without Keikogi"

 

En janvier puis avril 2015, Amélie Poirier et Rémi Hollant rencontrent à plusieurs reprises les judokas du club de Condé-Sur Escaut dans le cadre d'un Contrat Local d'Education Artistique sur l'Agglomération de Valenciennes. Ensemble, ils créént une courte pièce chorégraphique qui sera présentée in-situ, au sein même du dojo à destination d'un public constitué de judokas.

 

"Après avoir observé des judokas à l'entrainement, nous sommes partis de leurs mouvements, depuis le salut jusqu'aux prises pour produire une matière chorégraphique. Cette forme solo est dansée sans keikogi, c'est à dire sans "vêtement d'entrainement", sans kimono. Sans ce vêtement, il devient alors difficile de deviner l'outil chorégraphique de départ. Nous ne pouvons que constater la porosité entre certains mouvements pratiqués par les judokas et un certain matériel chorégraphique".

 

Conception : Amélie Poirier

Créé en collaboration et interprèté par : Rémi Hollant

 

Impromptus Chorégraphiques

 

En février-mars-avril 2015, Lucien Fradin, Rémi Hollant et Amélie Poirier du Collectif XXY ont proposé à trois reprises des impromptus chorégraphiques en après-midi in-situ dans la nouvelle médiathèque d'Anzin à destination des usagers. L'enjeu était pour les artistes de s'approprier et de s'amuser de l'espace et de l'architecture qu'offrait ce lieu en tant que support chorégraphique.Cette proposition chorégraphique a été mise en place à travers la présence sur l'agglomération de Valenciennes de ces trois artistes du Collectif XXY durant 5 mois dans le cadre d'un Contrat Local d'Education Artistique en qualité d'artistes chorégraphiques de décembre 2014 à avril 2015.

 

 

Concours "Danse élargie"

 

Les 16 & 17 juin 2012, le Collectif XXY a participé à la 2ème édition du concours "Danse élargie" au Théâtre de la Ville à Paris.

La forme courte, d'une durée de 10 minutes du spectacle "Hommage à la médecine chinoise (et à l'homéopathie sous réserve)" d'Amélie Poirier a pris part à la finale du concours.

S'inscrivant dans la veine du -feu- Concours de Bagnolet, les participant.e.s à "Danse élargie" doivent présenter un projet de 10 minutes maximum regroupant a minima 3 personnes au plateau.

 

http://www.danse-elargie.com